ALAIN BALLEREAU explore des territoires entre ombre et lumière, opacité et transparence, en errance entre eau, ciel et terre… La souplesse et la légèreté de ses  grands papiers encollés, facilitent ses manipulations à bout de bras:  lavis, coulures, empreintes humides, vibrations sous la spatule; l' accident est précieux et déterminant dans chaque étape de sa peinture. Elle s’élabore de strates en strates, entre rapidité du geste et vigilance, d' étonnements en recouvrements pour tendre à l'essentiel.