Le travail d’Alain Ballereau s'oriente vers une abstraction allusive de paysages rêvés, lointains souvenirs entre eau,  ciel et terre, après avoir exploré des territoires de signes, de cases, de troncs, de strates géologiques.

Il travaille au sol sur des papiers krafts encollés, avec une peinture acrylique mate. La souplesse du support facilite les manipulations à bout de bras : coulures dirigées, gestes souples, acrylique liquide sous la spatule, empreintes vibrantes. Chaque accident est précieux et déterminant dans chaque étape de sa peinture.

 

Entre ombre et lumière, opacité et transparence, Alain Ballereau tend vers l'essentiel en quête du juste équilibre...